Ce magnifique édifice de style Second empire a été construit avant 1894, ll aurait été complété en 1867 par un financier connu de l'époque, mais nous n'avons pu déterminer avec certitude la date exacte de son érection. Jadis sous le nom d'ISLAND BANK, la résidence appartient en 1894 à M. William Jamieson, qui gère le Park House Hotel, propriété de sa femme, Mary A. Hubbard. En janvier 1895, Jamieson éprouve des difficultés financières et doit déclarer faillite. La veuve d'Edwin Ruthven Johnson, avocat, intervient et prête 2500$ sur l'hypothèque pour trois ans. À son échéance en 1898, les problèmes financiers de Jamieson ne sont pas résolus et le docteur George Austin Bowen assume une hypothèque de 2500$ sur la propriété.

Grâce à son emplacement permettant de voir jusqu'à Newport par une journée ensoleillée, la maison a tranquillement acquis la réputation d'être le manoir du lac. 
C'est le 21 juillet 1906 que M. Bowen en fait l'acquisition. Elle fut la résidence d'été et la résidence permanente de M. & Mme. Bowen de 1903 à 1943. À son décès, le 1er février 1943, la propriété qui fait partie de sa succession est vendue à Euclide Langlois, le 11 décembre suivant. Celui-ci, un homme d'affaire local, transforme la résidence privée en auberge baptisée Villa Blanche, pour devenir rapidement le Château du Lac.

4AE78316-4AEF-4349-9765-17DA4A709A8B_edited.jpg

Un brin d'histoire

Le 22 juillet 1947, M. Langlois signe un bail avec M. Robert Vaillancourt, qui en deviendra propriétaire le 25 janvier 1955.  En 1952, l'édifice devint l'Hôtel Le Château du Lac. L'endroit ne tarda pas à attirer les réceptions, les mariages et une multitude de musiciens et artites connus. 
En 1957, Pierre Rodrigue l'acquiert puis la vend à Sylvio Rodrigue. M. Jacques Langlois de Granby(1969) et ensuite son fils Claude l'acquièrent. En 1981, les Entreprises M.P inc. achètent la propriété; le terrain est subdivisé et les deux bâtiments secondaires disparaissent pour faire place à des condominiums en bordure de la rivière.
En 1982, l'hôtel ferme ses portes. Plusieurs propriétaires se succédèrent alors durant les 15 années suivantes. Ce bâtiment historique était laissé à l'abandon quand, en 1999, une refonte complète fut entreprise: nouvelles chambres ,espaces de vie, décoration,  projets de restauration.

Nouvellement propriétaire depuis fin 2017, Mme Marie-Josée Croteau apporte un nouveau vent de fraîcheur à ce fabuleux endroit. Accueillante et dévouée à la satisfaction de ses clients, elle saura rendre votre séjour, une expérience inoubliable.


 

1/19